MALALA YOUSAFZAI

Malala Yousafzai est devenue un symbole international de la lutte pour l’éducation des filles après avoir été attaquée en 2012 en raison de son opposition aux restrictions imposées par les talibans concernant l’éducation des filles dans son pays, le Pakistan. En 2009, Malala avait commencé à écrire un blog sous un pseudonyme sur l’intensification des activités militaires dans sa ville natale et sur ses craintes que son école soit la cible d’une attaque. Malgré le fait que son identité ait été révélée, Malala et son père Ziauddin ont continué à défendre le droit à l’éducation.

L’attaque à mains armées des talibans contre Malala, le 9 octobre 2012, alors qu’elle rentrait de l’école avec ses amis, a été condamnée par le monde entier. Au Pakistan, plus de deux millions de personnes ont signé une pétition en faveur du droit à l’éducation, et l’Assemblée nationale a ratifié la première loi sur l’éducation gratuite et obligatoire du pays.

En 2013, Malala et son père ont tous les deux fondé le Fonds Malala pour sensibiliser le monde à l’impact social et économique de l’éducation des filles et pour leur donner les moyens de réclamer des changements. En décembre 2014, elle est devenue la plus jeune lauréate à recevoir le Prix Nobel de la paix. En 2017, le Secrétaire général António Guterres a nommé Malala Messagère de la paix pour sensibiliser l’opinion publique à l’importance de l’éducation des filles.

French
MOP Country: 
MOP Type: 
The United Nations Messengers of Peace
MOP Designated Year: 
2017
MOP Focus Area: 
DOMAINE PRIVILÉGIÉ : l’Éducation des filles
MOP Focus Area Description: 

Une éducation de qualité constitue la base nécessaire à l’amélioration des conditions de vie des populations et au développement durable. Des progrès importants ont déjà été réalisés en ce qui concerne l’amélioration de l’accès à tous les niveaux d’éducation et l’augmentation du taux de scolarisation, en particulier celui des filles et des femmes. Le monde a atteint l’égalité garçons-filles en termes de scolarisation primaire. Cependant, peu de pays sont parvenu à cette égalité à tous les niveaux de scolarisation. En outre, 57 millions d’enfants sont encore en dehors de tout système scolaire. Des efforts plus importants sont nécessaires pour atteindre les objectifs de l’accès universel à l’éducation. En septembre 2015, lors d’un sommet historique aux Nations Unies, les leaders mondiaux ont adopté les 17 Objectifs de développement durable afin de mobiliser les efforts pour mettre fin à toute forme de pauvreté, pour combattre les inégalités et lutter contre le changement climatique. L’Objectif 4 vise à assurer une éducation inclusive et de qualité pour tous et à promouvoir l’apprentissage continu. Un des buts de cet Objectif est d’éliminer totalement les disparités entre les sexes dans l’éducation d’ici à 2030.